Confiance en soi : 7 astuces indispensables


La confiance en soi est une disposition clef au quotidien pour vous autoriser à atteindre vos objectifs et relever les défis auxquels vous devez faire face. Il s’agit du meilleur outil pour dépasser vos peurs et vos inquiétudes et réaliser vos rêves. C’est un facteur essentiel pour changer. Elle se construit en grande partie durant l’enfance et est souvent fonction des expériences et des apprentissages. Toutefois, il n’est jamais trop tard pour la développer et l’entretenir. Car loin de n’être qu’un simple état d’esprit, cette disposition s’acquiert et se muscle. Voici sept astuces qui vous permettrons de dépasser vos peurs, vos appréhensions pour atteindre vos objectifs. À condition de passer à l’action.


Commencez par porter un regard honnête sur vous même. Trop souvent, le manque de confiance tient à une image faussée qui vous empêche d’accéder à votre plein potentiel. Votre cerveau a horreur du changement. Il vous autorisera tous les auto-sabotages pour ne pas vous confronter à des situations nouvelles. C’est l’un de ses outils préférés. Et quoi de mieux pour s’auto-saboter que de se réfugier derrière un manque de confiance en soi. Voici 7 astuces indispensables pour obtenir un confiance à toute épreuve.

Entretenez une activité physique

L’exercice physique contribue à réduire le stress notamment grâce à la production d’endorphines, à augmenter l’énergie, à améliorer l’humeur et à devenir plus créatif. Cette habitude est parfois difficile à maintenir à long terme. Mais gardez à l’esprit que la pratique vous permettra d’accéder à ce que vous désirez. Le sport est outre un bon moyen de développer votre discipline, l’une des clefs de la confiance. De fait, une bonne discipline est transposable à l’ensemble de vos domaines de vie. À l’adage « un esprit sain dans un corps sain » on pourrait substituer « un esprit confiant dans un corps confiant ». En effet la bonne forme physique est un donnée importante et pourtant souvent négligée de la confiance en soi. Pour posséder un mental d’acier, il est utile de bénéficier d’un ancrage solide afin de résister aux aléas de l’existence. L’exercice régulier participe de cet ancrage. De plus, lorsque l’on souhaite mettre toutes les chances de son côté pour arriver à bon port, il est préférable de faire le voyage à bord d’un véhicule performant et bien entretenu, dans lequel l’énergie circule parfaitement.

Faites de l’échec votre meilleur allié

La peur d’échouer représente avec la crainte d’être critiqué, l’un des principaux challenges en matière de confiance. Si vous parvenez à la dépasser, vous vous ouvrez tout grand les portes du passage à l’action, premier pas vers le succès. Dans toute entreprise l’échec est une possibilité, mais vous ne devez jamais vous identifier à ce qui ne représente en fin de compte qu’une péripétie. Faites en plutôt une donnée de feedback. Un retour d’information, pour mieux entreprendre. Il deviendra alors une occasion de vous former, d’apprendre, d’aiguiser vos process. Votre meilleur allié en quelque sorte.

Cultivez une bonne estime de vous-même

Lorsque vous entreprenez, vous avez besoin de ressentir de l’estime pour vous-même. Cela, afin de vous détacher de la dépendance au regard des autres. Sinon, à la moindre remarque qui ne serait pas à la hauteur de vos attentes, vous pourriez vous sentir dévalorisé. Dans les faits, la résilience face à la critique détermine votre capacité à transformer vos objectifs en réalisations. Qu’elle soit fondée ou non la critique doit toujours vous permettre de tendre vers votre meilleure version. Soit en l’accueillant pour ce qu’elle est, sans amertume ou ressentiment, si elle n’amène rien de concret. Soit en vous en inspirant si elle recèle une pépite. Une trop forte sensibilité au jugement des autres peut vous convaincre de laisser de côté un projet.

Activez le pouvoir de la visualisation

Toute réalisation commence par une intention. Si vous voulez agir en confiance, il est important de visualiser la personne que vous deviendrez une fois votre objectif atteint. Visualisez-vous une fois arrivé à votre but : comment vous sentez-vous, quelles sont vos émotions, vos pensées, vos comportements ? Fermez les yeux et ressentez la satisfaction d’être allé au terme de votre projet. Qu’est-ce que cela change concrètement pour vous ? En quoi vos interactions avec vous-même ou avec les autres sont différentes ? Plus vous éprouvez de plaisir à vous voir arrivé à bon port, plus vous activez le circuit neurologique de la récompense. De quoi mettre en place tout ce qui peut-être utile à l’atteinte de cet objectif. Vous pouvez aussi commencer à agir comme agirait la personne confiante que vous souhaitez devenir. Et pour rendre ce sentiment encore plus prégnant, remémorez-vous un événement de votre vie lors duquel vous vous êtes particulièrement senti en confiance.

Faites des choses nouvelles

Le cerveau, dont les deux principales fonctions sont la sécurité de l’individu et la survie de l’espèce, apprécie plus que tout la stabilité et ce qu’il connaît. Si vous vous habituez à réaliser des choses qui ne vous sont pas familières vous l’amenez à s’ouvrir à l’inconnu. En réalisant régulièrement des expériences nouvelles vous vous familiarisez avec ce qui n’est pas familier. Vous apprenez à maîtriser des situations sur lesquelles a priori vous n’avez pas de prise.

Faites en sorte de vous entraîner

Lorsque vous avez quelque chose à réaliser, la meilleure façon de faire preuve de confiance est de l’avoir préparer mentalement au préalable. C’est exactement ce que font les sportifs lorsqu’ils répètent des milliers de fois leurs gestes dans leur tête, lorsqu’ils ne font pas d’entraînement physiques. Mais c’est aussi ce que font ceux qui pratiquent la visualisation pour se perfectionner dans le domaine de leur choix, tant sur le plan physiologique, qu’émotionnel.

Faîtes en sorte de donner de la valeur à vos projets

La question de la confiance se pose lorsque vous nourrissez non pas seulement des doutes sur vos propres capacités mais sur la nécessité du but que vous vous fixez. Si le projet est vraiment important, si vous lui donnez de la valeur, l’inspiration qu’il va provoquer suppléera aux questions qui peuvent venir quant à vos capacités. Car plus un objectif est inspirant plus il déclenchera en vous la mise en place de ressources insoupçonnées. Au contraire, si vous n’accordez pas assez de valeur au but que vous vous fixez, alors vous ne serez pas en mesure d’aller chercher au fond de vous les capacités nécessaires à sa réalisation. Plus le projet vous connecte à quelque chose de profond en vous, plus vous mobiliserez d’énergie pour le concrétiser.

 Parce qu’il n’existe pas de changement extérieur solide et durable sans un changement intérieur en profondeur, tous mes accompagnements comprennent un bilan de l’image de soi. Si vous souhaitez faire le point à ce sujet, réservez un appel.

Laisser un commentaire